Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Déclaration de l’UMA pour la Journée Mondiale du Braille 2019

Déclaration de l’UMA pour la Journée Mondiale du Braille 2019

L’Union Mondiale des Aveugles a le plaisir de fêter la Journée Mondiale du Braille le 4 janvier 2019. Cette journée a été déclarée par les Nations Unies journée internationale de commémoration de l’importance du Braille. Ce jour-là, le monde doit reconnaître aux personnes aveugles le droit d’accéder au braille et sensibiliser le monde à cette importante question.

Le braille a été reconnu par l’ONU, en particulier par la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD) : à l’Article 9 sur l’accessibilité, appelant les états à mettre en place une signalisation en braille et sous des formats faciles à lire et à comprendre dans les bâtiments et autres installations ouverts au public ; à l’Article 21 qui exige la mise à disposition des informations sous des formats accessibles, dont le braille ; et à l’Article 24 suivant lequel les états Parties doivent faciliter l’apprentissage du braille.

Le Traité de Marrakech est également applaudi car il reconnaît le braille comme étant un instrument critique à l’heure de fournir des informations accessibles aux personnes malvoyantes. Le traité oblige ainsi tous les états qui l’ont ratifié à garantir que les ouvrages publiés et les livres soient produits sous des formats accessibles, dont le braille. 

Cela dit, l’emploi et l’apprentissage du braille pose de nombreux challenges :
  • Souvent, l’apprentissage du braille n’est pas proposé dans les établissements scolaires classiques, où que l’on soit dans le monde ;  on observe un manque chronique d’enseignants qualifiés pour enseigner le braille dans les six continents ; Pourtant tous les enfants aveugles ont le droit d’apprendre le braille avec une personne compétente, qui le connaît bien.
  • Bon nombre de pays dans le monde n’ont pas inclus le braille dans leur système éducatif. 
  • Il n’y a pas de politiques ni de législations adéquates pour orienter la mise en œuvre de l’apprentissage du braille. 
  • Les équipements en braille, dont les brailleurs Perkins, les embosseuses et les papiers sont chers pour la plupart des personnes aveugles, en particulier dans les pays à faibles revenus.
  • Bon nombre d’états n’allouent pas les ressources et les budgets nécessaires pour promouvoir et faciliter l’usage du braille.
Appel à l’action

L’Union Mondiale des Aveugles appelle les états à mettre en place les actions suivantes :
  • Inclure la Journée Mondiale du Braille dans leurs calendriers nationaux, comme plateforme de plaidoyer et sensibilisation accrue. 
  • Remplir les obligations prévues dans la CRPD de l'ONU et dans le Traité de Marrakech par la mise en place des cadres politiques administratifs et législatifs pour la mise en œuvre de l’apprentissage du Braille dans leurs pays.
  • Développer les capacités des enseignants qualifiés pour la promotion de l’apprentissage du Braille.
  • Les états qui n’ont pas ratifié le Traité de Marrakech doivent le faire et l’intégrer dans leurs cadres législatifs.
  • Tous les états doivent allouer un budget à l’apprentissage du Braille. 
Regardez le message vidéo du Dr Fred Schroeder, président de l'UMA (en anglais): https://youtu.be/uWwwLjBiG80​


-------------------
L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) est l'organisation mondiale qui représente les quelques 253 millions de personnes aveugles et malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations de personnes aveugles qui parlent en leur propre nom, des organisations qui servent le collectif dans plus de 190 pays, ainsi que des organismes internationaux qui travaillent dans le domaine du handicap visuel. Visitez notre site web : www.worldblindunion.org

Contact pour toute information complémentaire :

Terry Mutuku
Responsable des Communications, Union Mondiale des Aveugles