Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Déclaration de l'UMA à propos de la Journée internationale des personnes handicapées - 3 décembre 2018 Tous les 3 décembre

Déclaration de l'UMA à propos de la Journée internationale des personnes handicapées - 3 décembre 2018 Tous les 3 décembre

Tous les 3 décembre, le monde fête la Journée internationale des personnes handicapées dans un but de sensibilisation aux droits de ces personnes, et d’influence en faveur de leur inclusion et égalité de participation au développement général. Le thème de cette année est : autonomisation des personnes handicapées et assurance de l’inclusion et de l’égalité.

L’Union Mondiale des Aveugles se joint à ces célébrations et saisit l’opportunité d’influencer les gouvernements, les partenaires au développement et les agences de l’ONU pour inclure les droits des personnes aveugles et malvoyantes dans leur planification, leurs cadres politiques, leur programmation, leur budget et leur mise en œuvre.

Les personnes aveugles et malvoyantes dans le monde se heurtent toujours à des défis importants, comme par exemple : un environnement inaccessible et des systèmes d’éducation non inclusifs ; des installations et manuels didactiques qui sont toujours pour la plupart imprimés au lieu d’être proposés en braille, en gros caractères, sous format audio ou électronique ; un accès limité à la technologie d’aide comme les ordinateurs ou les lecteurs d’écran, trop chers pour bon nombre d’aveugles ; les informations relatives à la santé reproductive et aux droits y afférents sont difficiles d’accès pour les femmes et les jeunes filles handicapées visuelles, qui restent donc désemparées à l’heure d’effectuer des choix appropriés ; la discrimination et l’exclusion du monde de l’emploi parmi les personnes aveugles et malvoyantes sont encore à l’ordre du jour car les politiques et cadres législatifs n’attribuent pas de ressources pour la fourniture d’un environnement adapté à leurs besoins ; des données cohérentes et décomposées concernant le nombre de personnes handicapées visuelles dépend des estimations, ce qui limite la planification et l'attribution de ressources.

Il est important de noter que près de 174 états ont ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées et se sont engagés à respecter, promouvoir et réaliser les droits qui s’y trouvent entérinés. La CRPD a également fait avancer les droits et le bien-être des personnes ayant une déficience visuelle dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable et autres cadres internationaux comme le cadre Sendai pour la réduction des risques de catastrophes, la charte consacrée à l’intégration des personnes handicapées dans l’action humanitaire, le nouvel agenda urbain, et l’agenda d’Addis Abeba sur le financement du développement. Plus de 190 états Membres de l’ONU reconnaissent le besoin de promouvoir le développement inclusif en assurant la qualité pour tous, sans oublier personne. Les objectifs de développement durable sont des engagements internationaux et les états ont accepté de promouvoir le développement inclusif à travers un certain nombre d’objectifs comme le numéro 4 sur l’inclusion et l’éducation de qualité, le numéro 5 sur l’égalité des genres, le numéro 8 sur l’emploi et le travail, le numéro 10 sur la réduction des inégalités sociales, le numéro 11 sur les villes accessibles et les populations humaines inclusives, ou encore le numéro 17 avec des indicateurs relatifs à la fourniture de données statistiques.

L’Union Mondiale des Aveugles appelle donc les états, partenaires du développement, agences de donateurs, l’ONU et autres organisations à influencer le déploiement des droits des personnes malvoyantes à travers l’inclusion et l’égalité des chances. 

Nous appelons les états à : attribuer des ressources pour obtenir des données décomposées qui aideront à la planification, le développement de politiques et le plaidoyer ; promouvoir des villes intelligentes accessibles en garantissant que les espaces partagés soient sûrs pour les personnes ayant une déficience visuelle, avec des passages pour piétons marqués à l’aide de signalisation tactile, de feux de circulation en braille et dotés de signaux sonores, de transports en communs audio, d’ascenseurs adaptés dans les bâtiments, sans oublier la reconnaissance de la canne blanche comme outil de mobilité ; fournir aux écoles le matériel didactique accessible permettant d’améliorer la qualité de l’enseignement des élèves malvoyants ; autonomiser les femmes et les jeunes filles handicapées visuelles en leur fournissant des informations sur la santé sexuelle et reproductive pour améliorer leur bien-être ; collaborer avec les entreprises technologiques, y compris les fabricants de logiciels informatiques et de lecteurs d’écran pour garantir que les coûts soient subventionnés et abordables pour les personnes handicapées visuelles.

De plus, nous appelons les employeurs du secteur public et du secteur privé à promouvoir l’emploi inclusif en garantissant l’égalité des chances et en fournissant un environnement de travail raisonnable adapté aux besoins des personnes handicapées.
 
Le principe sous-jacent des objectifs de développement durable est de « ne laisser personne en arrière ». Il est impossible de parler d’inclusion et d’égalité si les droits des personnes handicapées visuelles ne sont pas intégrés aux processus de développement. Nous appelons les états à respecter leurs engagements et à introduire nos droits dans leurs processus de développement.

-------------------
L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) est l'organisation mondiale qui représente les quelques 253 millions de personnes aveugles et malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations de personnes aveugles qui parlent en leur propre nom, des organisations qui servent le collectif dans plus de 190 pays, ainsi que des organismes internationaux qui travaillent dans le domaine du handicap visuel. Visitez notre site web : www.worldblindunion.org

Contact pour toute information complémentaire :

Terry Mutuku
Responsable des Communications, Union Mondiale des Aveugles
Terry.Mutuku@wbu.ngo​​​