Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Les nouveaux employés de l’UMA

Les nouveaux employés de l’UMA

’Union Mondiale des Aveugles a le plaisir de vous annoncer l’arrivée en son sein de trois nouveaux employés: M. Hannes Juhlin Lagrelius de Suède, Mme. Jessica Kashia Jacobie de Ste Lucie et M. Benjamin Dard de France.

1. Hannes Lagrelius, Chargé de programme, Initiative Accessibilité dans les villes intelligentes
 Hannes Lagrelius, Chargé de programme, Initiative Accessibilité dans les villes intelligentes

M. Hannes Juhlin Lagrelius (Suède) est le nouveau Chargé de programme pour l’Initiative Accessibilité dans les villes intelligentes. Il fait partie du programme de formation Bilateral Associate Expert pour la SIDA, l’Agence Suédoise de coopération internationale pour le développement. M. Lagrelius sera avec nous à l’UMA en 2019-2020 et il sera basé à Nairobi, au Kenya, à notre Secrétariat régional africain (Union Africaine des Aveugles). 

M. Lagrelius est diplômé en Développement et pacifisme et en Sciences politiques par l’Université Linnaeus, en Suède. Dans le cadre de ses études, M. Lagrelius a pris part à divers programmes au Département chargé de l’Afrique de la SIDA et à l’Ambassade de Suède à Kigali, au Rwanda. 

Avant de rejoindre l’UMA, M. Lagrelius était Chargé de programme pour la coopération internationale pour le développement au sein de l’Association Suédoise des Malvoyants, la SRF. Il s’y occupait des projets de partenariat internationaux avec diverses organisations de pays membres de l’UMA en Europe de l’Est, Amérique Centrale et Afrique. Les projets en question étaient axés sur le développement des capacités et la consolidation du travail de plaidoyer découlant de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD de l'ONU) et de l’Agenda 2030 pour le développement durable. 

M. Lagrelius est fortement engagé dans le mouvement suédois pour les droits des handicapés, et il défend l’inclusion des personnes handicapées dans la coopération pour le développement dans son pays. Il n’a que 26 ans mais il a déjà occupé plusieurs postes importants au sein de l’Association suédoise des jeunes malvoyants et de MyRight (anciennement SHIA). De plus, il a été conseiller en formation et développement pour l’Association des jeunes aveugles du Népal, devenue l’une des organisations de la jeunesse les plus influentes du pays. 

M. Lagrelius estime qu’aujourd’hui, les villes du monde entier se développent et se transforment plus vite que jamais. « Je veux soutenir l’UMA et aider les membres régionaux/nationaux à prendre une part active autour des tables où les plans et les politiques sont développés, pour que les villes intelligentes soient aussi accessibles et inclusives aux personnes ayant une déficience visuelle. Nous devons être en première ligne pour que les questions qui nous occupent soient prises en considération dans les débats internationaux », déclare-t-il. Et d’ajouter que la première étape consiste à donner une vraie définition des villes intelligentes et accessibles pour les personnes malvoyantes. 

« Je veux aider l’Union Mondiale des Aveugles à accroître sa présence dans les fora mondiaux et régionaux sur l’accessibilité et la transformation et le développement urbains. Pour élargir la base du plaidoyer global, régional et national, je vais recueillir et partager de bonnes pratiques liées aux mesures d'accessibilité en place dans le monde. Nous allons travailler de différentes façons sur des initiatives de soutien au développement de capacités des organisations membres, un sujet dont nous reparlerons prochainement », conclut M. Lagrelius.


2. Mme. Jessica Kashia Jacobie, Chargée des droits de l'homme

 MMe. Jessica Kashia Jacobie, Chargée des droits de l'homme

Mme. Jessica Kashia Jacobie, originaire de Ste Lucie, est la nouvelle Chargée des droits de l'homme de l’UMA. Elle est soutenue par l’International Disability Alliance (IDA) à titre de membre du programme « No One Left Behind » (NOLB, soit « ne laisser personne en arrière »), programme de bourse développé par l’IDA et ses membres et qui vise à consolider leurs capacités opérationnelles et de plaidoyer. 

Le programme NOLB a été lancé en 2017 et il est financé par le Département pour le Développement international du Royaume-Uni. L’UMA utilisera le programme de bourses pour mener des recherches et le travail de plaidoyer qui en découlera et voir dans quelle mesure les Objectifs de développement durable (ODD) sont remplis, dans quelle mesure les besoins des personnes aveugles et malvoyantes sont satisfaits et dans quelle mesure ces personnes sont incluses dans le développement de leur pays et région dans les Caraïbes. Ceci se fera à travers différents instruments internationaux comme la CRPD de l'ONU, le Traité de Marrakech, l’OIT, la Convention des personnes handicapées et autres conventions et traités relatifs aux droits de l'homme comme référentiels. 

Avant de rejoindre l’UMA, Jessica était Éducatrice spécialisée pour le Ministère de l’Éducation, des ressources humaines, du développement et du travail de Ste. Lucie. Elle a aussi travaillé comme Assistante au développement de projets et Agent de mobilisation des ressources pour l’Association du Bien-être des aveugles de Sainte Lucie (SLBWA), entre autres.

« En tant que jeune femme de l’île caribéenne de Sainte Lucie, née aveugle et devant lutter pour faire tomber les barrières dans le système éducatif et de l’emploi de mon pays, mon souhait le plus cher est de défendre et de parler au nom des personnes handicapées visuelles au plan local, régional et international », déclare Jessica. Jessica espère que l’UMA lui permettra de produire un impact positif sur la vie des personnes aveugles et malvoyantes de sa région et du reste du monde.

3. M. Benjamin Dard, Conseiller technique en accessibilité et conception universelle pour le CBM

benjamin-2.jpg
 
M. Benjamin Dard, de France, est le Conseiller technique en accessibilité et conception universelle pour CBM International et ses partenaires mondiaux et nationaux, dont l’Union Mondiale des Aveugles (UMA), à travers l’Initiative Accessibilité dans les villes intelligentes. 

Avant de rejoindre CBM, Benjamin a travaillé en étroite collaboration avec le Réseau DIAUD (Développement urbain accessible et inclusif pour le handicap), qui comprend des personnes handicapées et des défenseurs de leurs droits, des décideurs politiques et des fonctionnaires gouvernementaux, des professionnels du développement urbain, des universitaires, des fondations, le secteur privé et des partenaires de la coopération au développement. Leur but est de promouvoir des villes inclusives et de garantir la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain dans la lignée de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD). 

Il est diplômé en urbanisme par l’Institut d’urbanisme de Grenoble et le Royal Institute of Technology de Stockholm. Certaines de ses contributions principales comprennent le développement des recommandations clé pour un agenda urbain inclusif, des outils pour l’amélioration de l'accessibilité numérique et le lancement de la campagne mondiale Cities For All et du Global Compact sur les villes inclusives et accessibles​ sans oublier le Réseau DIAUD, le CBM et l’UMA. 

Benjamin va continuer à offrir ses conseils d’expert technique et à participer aux initiatives existantes, dont l’initiative de l’UMA Accessibilité dans les villes intelligentes. « Dans les 35 prochaines années, ce sont les villes qui vont façonner virtuellement tous les aspects du développement global, y compris la façon dont les droits de l'homme sont conquis et mis en œuvre. Les villes du monde entier occupent une position unique qui leur permet de faire avancer les droits de l'homme, y compris le droit à l'accessibilité et à l’inclusion numérique des personnes handicapées et des personnes âgées », déclare Benjamin.  

*****
Par ailleurs, l’UMA souhaite remercier Mme. Florence Ndagire, ancienne Conseillère en politique des droits des droits de l'homme (Ouganda), dont le contrat s’est achevé au mois de décembre dernier. Nous souhaitons à Mme. Ndagire une très bonne continuation professionnelle.

Contact pour toute information complémentaire :

Terry Mutuku
Responsable des Communications, Union Mondiale des Aveugles