L’UMA célèbre la Journée internationale de la canne blanche avec des cannes pour l’Ukraine

octobre 15, 2022 8:18 Published by

Le samedi 15 octobre 2022, l’Union Mondiale des Aveugles célébrera la Journée internationale de la canne blanche. Chaque année, l’UMA, avec des millions de personnes aveugles ou ayant une vision partielle à travers le monde, commémore cette journée importante. En ce jour, nous célébrons non seulement la canne blanche en tant qu’outil de mobilité, mais tout ce qu’elle représente – l’indépendance, la sécurité, la dignité et le droit de mener une vie comme bon nous semble.

Grâce aux nombreuses généreuses contributions au Fonds pour l’unité ukrainienne de l’UMA, cette année, le 15 octobre, des dizaines d’Ukrainiens aveugles ou avant une vision partielle auront accès à une canne blanche. Grâce à une collaboration avec Ambutech et une Ukrainienne-Canadienne nommée Anna Drannik, l’UMA a pu envoyer plus d’une centaine de cannes blanches et plus de deux cents accessoires de canne à l’Association ukrainienne des aveugles, l’organisation membre de l’UMA en Ukraine.

“La canne blanche est un outil incroyablement puissant pour toute personne aveugle ou ayant une vision partielle, mais pour ceux qui sont déplacés en raison d’une catastrophe naturelle, ou en raison des effets du changement climatique, ou, tragiquement dans le cas de l’Ukraine, en raison de la guerre , la canne blanche prend une importance encore plus grande”, a déclaré Martine Abel-Williamson, Présidente de l’Union Mondiale des Aveugles. “Imaginez être obligé de quitter votre maison, l’endroit que vous connaissez le mieux, et devoir vous orienter vers un nouvel environnement sans l’aide d’une canne blanche. Ce serait extrêmement difficile, et je suis tellement heureux que l’UMA soit en mesure d’offrir un petit soutien aux Ukrainiens aveugles ou avant une vision partielle afin qu’ils n’aient pas à faire face à cette situation décourageante”, a ajouté Abel-Williamson.

Anna Drannik, une Canadienne d’origine ukrainienne vivant au Canada, a approché l’UMA avec l’idée d’envoyer des cannes blanches à l’un de ses contacts en Ukraine. Plus tôt cette année, elle a travaillé avec Ambutech, un fabricant de cannes basé au Canada, pour envoyer une cargaison de cannes en Ukraine, et sur la base de ce succès, elle espérait le faire une deuxième fois. C’est là que l’UMA et le Fonds pour l’unité ukrainienne sont entrés en scène.

“Nous avons été époustouflés par l’afflux de dons lorsque nous avons créé le Fonds pour l’unité ukrainienne. La générosité de tant d’individus et d’organisations a été incroyablement émouvante”, a déclaré Marc Workman, CEO de l’UMA. “C’était le projet parfait pour nous et c’est exactement ce pour quoi ce fonds a été créé”, a ajouté Marc Workman.

“Je n’ai jamais cherché de reconnaissance et j’essayais simplement d’aider, de la même manière que beaucoup d’autres personnes qui se soucient des personnes dans le besoin et de celles qui sont vulnérables. Évidemment, nous essayons tous d’aider la cause et non d’acquérir une auto-popularité ou une auto-promotion”, a déclaré Anna Drannik. “Sans le soutien, le temps et surtout le dévouement de tant de personnes, cet effort n’aurait pas été possible ! Merci beaucoup et du fond du cœur de croire en nos efforts”, a ajouté Drannik.

La cargaison de cannes a commencé début octobre et est maintenant arrivée en toute sécurité selon Igor Kushnir, spécialiste des technologies de l’information au Centre informatique de formation et d’information de l’Association ukrainienne des aveugles.

“Nous sommes très reconnaissants de votre aide dans une période aussi difficile pour l’Ukraine. Nous apprécions vraiment votre soutien”, a déclaré Igor Kushnir.

Alors que nous célébrons cette année la Journée internationale de la canne blanche, ne célébrons pas seulement le symbole que représente la canne blanche, mais réfléchissons également à l’importance de cet outil pour les personnes aveugles ou ayant une vision partielle du monde entier qui sont déplacées et dont la vie a perturbées par des catastrophes naturelles et la guerre. De nombreuses personnes aveugles ou ayant une vision partielle en Ukraine et ailleurs ont encore besoin de cannes blanches et d’une formation pour les utiliser. Les gouvernements, les ONG, la société civile et le secteur privé ont la responsabilité de s’unir pour veiller à ce qu’aucune personne ne soit privée d’accès à cet outil essentiel de mobilité et d’indépendance.

Contact:
Fridah Mlemwa
Spécialiste de la communication, Union mondiale des aveugles
Fridah.mlemwa@wbu.ngo

Share this:

Categorised in:

This post was written by Marc Workman